Poste de sécurité
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Sécuriser nos clients en cas de catastrophe naturelle

Sécuriser nos clients en cas de catastrophe naturelle


Inondation, glissement de terrain, ouragan… Les entreprises sont potentiellement confrontées à toutes sortes de risques naturels. Securitas, opérant au quotidien sur des sites clients, est en première ligne pour les accompagner dans la gestion de ces crises exceptionnelles.

Qu’est-ce qu’un risque naturel ?

La notion de risque naturel recouvre les différentes menaces causées par des aléas naturels qui peuvent représenter un danger pour les populations, les ouvrages, les bâtiments ou les équipements.  

On distingue deux types de risques naturels. Ceux qui sont annoncés via les outils météorologiques tels que les inondations, les tempêtes ou les crues, et ceux qui surviennent sans alerte préalable, comme les séismes ou les éruptions volcaniques.

« Selon le type de risque naturel, la procédure sera adaptée, détaille Didier Bourgeois, expert Sécurité et Sûreté chez Securitas. Le risque naturel annoncé laisse plus de temps à l’entreprise pour déployer son plan de défense alors qu’un aléa soudain ne lui permettra de dérouler, uniquement et en réaction, qu’un plan d'urgence et de secours. Il est toutefois nécessaire d’anticiper et de préparer ces deux types de plan ».

  • Les inondations
  • Les séismes
  • Les éruptions volcaniques
  • Les mouvements de terrain
  • Les avalanches
  • Les incendies de forêt 
  • Les cyclones
  • Les tempêtes

L’accompagnement de Securitas

Parmi les clients de Securitas, nombreux sont ceux dont les sites peuvent être menacés par un risque naturel. Même si c’est au client d’identifier son risque (voir ci-dessous), Securitas peut l’accompagner dans l'élaboration des plans de défense, de gestion de crise et de continuité d’activité (PCA)* associés.

Selon la nature du risque naturel, les particularités et les installations sécuritaires du site, ainsi que les missions et consignes à adopter varient.

Par exemple, Securitas peut gérer l'abonnement et l'alerte météo, l'activation de la cellule de crise client, l'appel de ses équipes de maintenance pour la mise en sécurité des installations du plan de défense, la mise en place des mesures d'urgence… L'ensemble de ces procédures et missions doit être maintenu en condition opérationnelle par des exercices réguliers avec les différentes parties prenantes.

« Nos équipes sont expérimentées et savent comment réagir, elles sont formées régulièrement au déploiement des consignes spécifiques à ces risques », précise Didier Bourgeois.

La nécessité d'anticiper le risque

La prévention et la protection sont indispensables pour gérer au mieux les conséquences d'un accident naturel.

Pour ce faire, il est de la responsabilité de l’entreprise de détailler les différents scénarios plausibles d'aléas naturels et leurs plans de défense associés et adaptés à l’environnement des lieux.

« C’est au client d’effectuer au préalable une analyse des risques naturels auxquels son entreprise est exposée », explique Didier Bourgeois. Pour rédiger ces plans, le client doit consulter le Document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM)** de sa commune et les différents Plans de prévention des risques (PPR) du département ainsi que le Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR)*** de son Service départemental d’incendie et de secours (SDIS).

« Le client est propriétaire et responsable de ses risques, c’est à lui de décider quel niveau de sécurité il souhaite obtenir et quel budget lui sera consacré, en concertation avec son assureur, voire les pouvoirs publics pour certains sites », précise Didier Bourgeois.

La solution proposée par Securitas à ses clients est de les accompagner dans la préparation et la gestion de la crise, une fois l’analyse des risques effectuée par leurs soins.

Les plans de prévention des risques naturels sont des documents réalisés par l'Etat qui réglementent l'utilisation des sols en fonction des risques naturels auxquels ils sont soumis. Il existe, par exemple, les plans suivants :

  • Plan de prévention des risques naturels prévisibles (PPRN)
  • Plan de prévention des risques technologiques prévisibles (PPRT)
  • Plan de prévention des risques miniers prévisibles (PPRM)
  • Plan de prévention des risques littoraux prévisibles (PPRL),
  • Plan de prévention des risques de submersion marine (PPRS)
  • Plan de prévention des risques d’incendie de forêt (PPRIF)
  • Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI)
  • Plan de prévention des risques d’avalanche (PPRA)

Quelques chiffres


Les deux tiers des 36 000 communes françaises sont exposées à au moins un risque naturel.

1 Français sur 4 et 1 emploi sur 3 sont aujourd'hui potentiellement exposés aux inondations, principal risque majeur national au titre du nombre de communes concernées et du coût économique des catastrophes. Le risque sismique est le plus redouté en termes de nombre de victimes potentielles, notamment aux Antilles. 

* Les Plans de continuité d'activité (PCA) sont des ensembles de mesures visant à assurer, selon divers scénarios de crises, le maintien, le cas échéant de façon temporaire et selon un mode dégradé, des prestations de production, de services ou d'autres tâches opérationnelles essentielles de l'entreprise touchée puis la reprise planifiée de ses activités impactées

** Le Document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM) indique les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde répondant aux risques majeurs susceptibles d’affecter la commune.

*** Le Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR) est un document réglementaire qui établit l'inventaire des risques de sécurité civile d'un département et fixe des objectifs de couverture en termes d'orientations fondamentales d'aménagement du territoire. 

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.