Inondation
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Inondation en entreprise : les premières mesures à prendre

Inondation en entreprise : les premières mesures à prendre


Les inondations se multiplient ces dernières années en France et aucune entreprise n'est à l'abri. Comment se préparer et comment réagir pour limiter les dégâts ?

Les conséquences d'une inondation peuvent être graves pour une entreprise. Collaborateurs en danger, matériel informatique endommagé, bureaux et stocks dévastés, véhicules immergés...

Il est donc important de connaître les bons réflexes à adopter et de prendre rapidement des mesures conservatoires.

Si l'inondation peut être anticipée, pour limiter les conséquences, il convient en amont de mettre le personnel en sécurité, de surélever ou d'arrimer ce qui peut l'être, de sauvegarder ses données stratégiques (archives, comptabilité, contrats...), d'obturer les portes et fenêtres, et de déplacer les véhicules.

Le plus urgent au moment de l'inondation : couper l'électricité, le gaz et l'eau, et contacter les secours.

Risque de suraccident

Les entreprises sont particulièrement exposées aux suraccidents : incendie, explosion, pollution, malveillance... Les incendies peuvent en effet être causés par des débris qui flottent et qui entraînent des ruptures de canalisations ou de réserves de gaz.

Les courts-circuits sur des installations électriques sous tension peuvent notamment être agravés par la présence de liquides inflammables qui surnagent. Certains produits chimiques - comme le bromure d'acétyle ou l'acide sulfurique concentré -  peuvent violemment réagir à l’eau. Enfin, lors d’une inondation, les risques de vols, pillages et dégradations sont accrus car les moyens de détection intrusion peuvent être endommagés.

Sécuriser le site

Afin d'éviter ces suraccidents, les entreprises ont aussi tout intérêt à contacter des professionnels de sécurité temporaire. La société de sécurité interviendra très rapidement après l'inondation et restera le temps nécessaire pour sécuriser le site.

Les agents de sécurité SSIAP* faciliteront l'accès des secours, interviendront si nécessaire en tant que sauveteurs-secouristes, vérifieront que l'électricité est bien coupée et que les installations techniques sont à l'abri, et protégeront l'entreprise contre le vandalisme.

Ils réaliseront circuits de vérification pour s’assurer qu’il n’y a pas de situations à risques, de feu couvant ou de personnes non autorisées dans les locaux. Des mesures spécifiques existent également pour les sociétés à hauts risques industriels comme les centrales nucléaires.

Faire face aux conséquences d’une inondation

Pour faire face aux conséquences de l'inondation et bénéficier d'aides financières, la direction de l'entreprise doit effectuer une déclaration de sinistre auprès de son assurance dans les plus brefs délais.

Si la catastrophe naturelle est reconnue, les indemnisations seront facilitées et versées dans les trois mois, et les frais de pompage, de nettoyage et de désinfection seront pris en charge.

Il est important de conserver toutes les preuves du sinistre, comme les factures, les devis et les photos prises avant le nettoyage. Et en cas de trésorerie insuffisante, l'entrepreneur peut solliciter une avance à son assureur pour l'aider à répondre aux frais les plus urgents.

*Services de sécurité incendie et d'assistance à personnes

Sources : bfmtv.com, ffa-assurance.fr, icmmo.u-psud.fr, lexpress.fr, allianz.fr, reponse.securitas.fr, experts-et-decideurs.fr

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.